Qui sommes-nous?

Notre équipe est formée de jeunes et moins jeunes de Roumanie ou d’ailleurs. Chacun d’entre nous a été touché par une histoire et a rencontré un enfant ou une femme dans une situation d’exploitation sexuelle un jour ou l’autre. Chacun d’entre nous désire élever la voix pour dénoncer ce trafic et faire une différence.

god

DIEU EST AU CENTRE DE NOTRE TRAVAIL

healthy families

DES FAMILLES EN BONNE SANTÉ

unconditional acceptance

ACCEPTATION 

INCONDITIONNELLE

transparecy

TRANSPARENCE

ON PARLE DE NOUS

  • Le travail que fait l’association F.R.E.E. est vital et grandement nécessaire ! Quand je parle de « travail », je ne fais pas seulement référence aux campagnes de prévention, parce que ça représente bien plus que ça. Les relations que l’équipe a pu établir avec les filles dans les rues, en allant à leur rencontre chaque semaine, sont tellement importantes. Celles-ci savent qu’elles peuvent  appeler  les membres de l’équipe à n’importe quelle heure de la nuit ; c’est ce genre de relations qu’elles entretiennent ! Il y a autre chose que j’apprécie particulièrement avec l’équipe de F.R.E.E., c’est le projet des 3 D qu’elle a mené avec excellence (…) Ce projet a jailli du cœur. C’est le genre de projet qui m’emballe parce qu’il est né de la passion.

    Ryan Crozier
    Ryan Crozier Directeur d’ELIBERARE
  • Le besoin de prévention est énorme en Roumanie et nous tous, nous nous y appliquons : l’association F.R.E.E., l’ANIP, Eliberare, ADPARE, Caritas… Il y a de nombreuses institutions gouvernementales et des ONG qui ont pris des initiatives, mais nous croyons que le besoin le plus grand en Roumanie, c’est d’unir nos efforts contre le trafic.

    George Eremia
    George Eremia Commissaire de l’ANITP
0

FEMMES ONT ÉTÉ ATTEINTES DURANT LES DEUX DERNIÈRES ANNÉES

NOTRE VISION

Notre vision, c’est que les femmes et les enfants de Roumanie qui sont exploités sexuellement soient libérés, restaurés dans leur identité et équipés pour bâtir la vie et l’avenir qu’ils désirent.

NOTRE MISSION

icon homepage-01

ATTEINDRE

Atteindre les femmes prises au piège de la prostitution

icon homepage-02

SOUTENIR

Soutenir les personnes qui veulent s’émanciper du commerce du sexe et bâtir une nouvelle vie dans la dignité

icon homepage-03

RESTORER

Proposer un programme de restauration holistique de la personne aux victimes que nous rencontrons

icon homepage-04

OFFRIR

Offrir des alternatives

icon homepage-05

PREVENIR

Faire de la prévention en augmentant la sensibilisation sur la question du trafic sexuel

HISTOIRES DE VIES TRANSFORMÉES

  • « Je me sens tellement mieux ! Je me sens comme une femme différente maintenant! »

    Anca* Vit dehors sous une canalisation d’eau chaude. Elle vient au centre d’accueil de jour pour prendre une douche et récupérer des habits propres.
  • “Il y a deux semaines, j’envisageais de m’ôter la vie. Je suis rentrée dans une église ; je suis tombée à genoux et là j’ai crié à Dieu : ‘Si tu existes, s’il te plaît, aide-moi ! ‘ Et il l’a fait. "

    Camelia* started prostitution after running away from home to escape from sexual abuse. A friend 'rescued' her from the streets and introduced her to prostitution.
  • « Je ne me suis jamais sentie aussi proche d’une personne que de vous. Vous êtes plus que des amies ! »

    Gina* élevée dans un orphelinat, a passé plus de 20 ans dans la prostitution. Aujourd’hui, elle essaie de repartir à zéro et a maintenant un nouveau travail.
  • “J’aime quand vous venez parce qu’on a l’occasion de parler de Dieu. Y’a d’autres gens qui viennent nous voir mais ils ne nous parlent pas de Dieu. Mais vous, vous le faites et j’aime ça.”

    Vicky Has been trafficked as a teenager from another eastern European country and remained in that lifestyle for the next 20 years.
  • Quand Sonia a été trafiquée en Europe de l’Ouest par son petit ami qui l’abusait, elle n’avait que 18 ans. Elle a découvert que la vie de rêve qu’il lui avait promise n’était en fait qu’une facétie. Elle a été forcée à se prostituer dans un appartement verrouillé. Quand notre équipe a su ce qu’il en retournait et l’a appelée, elle était terrifiée. Grâce à nos connexions, nous avons été en mesure d’organiser une opération sauvetage avec une ONG locale. Ils ont pris grand soin d’elle. L’année dernière, Sonia s’est fait baptiser. Elle est retournée à l’école. Sa vie a été transformée.

    Sonia*
  • Au début, quand nous allions à la rencontre de Paula, elle ne déniait même pas nous regarder. Nous la saluions et lui offrions une boisson chaude, mais elle refusait toujours et nous tournait le dos. Elle paraissait effrayée. Après une année, Paula a décidé un jour de parler de sa vie avec un membre de l’équipe. Elle a raconté les abus sexuels qu’elle avait endurés de la part de son beau-père et comment elle avait été trafiquée quand elle s’était enfuie de la maison. Un jour, elle nous a dit, toute excitée, qu’elle avait trouvé un Nouveau Testament par terre. Elle a commencé à le lire et nous partageait le fruit de ses lectures semaine après semaine. Très vite, elle nous a demandé un Ancien Testament. Elle s’est mise aussi à regarder les programmes de TV chrétiens. Petit à petit, elle changeait. Elle souriait et même riait de nos blagues. Mais elle déclinait toujours nos invitations et ce, durant les deux années qui ont suivi. Noël dernier, elle est venue pour la première fois à la fête que nous avions organisée. Elle a chanté avec nous de tout son cœur, écouté les histoires et même pleuré. Nous continuons de prier pour elle ; nous savons que Dieu est à l’œuvre dans son cœur et que bientôt, elle comprendra pleinement ce que signifie pour elle d’être Sa fille.

    Paula*

(*Les noms ont été changés)

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

0

Start typing and press Enter to search